@2015 Senzeô Art. Tous droits réservés

Please reload

Posts Récents

La dynamique de la transformation Culturelle à l'heure du numérique.

June 20, 2018

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

« Le Gouvernail Esthétique© - l’âme des systèmes »

February 27, 2017

 

 

Dans un monde tous les jours plus complexe, impermanent donc incertain, interconnecté donc interdépendant, géré de façon croissante par des algorithmes étendant leurs pouvoirs dans tous les secteurs de l’activité humaine, s’impose à nous la question du sens en terme de gouvernance et de stratégie de croissance. Les changements de paradigmes liés au développement des nouvelles technologies génèrent des dynamiques d’évolution de nos sociétés dont nous avons peine à mesurer la puissance, au niveau social, économique et culturel. A ce stade, il est vital de connaître ce qui effectivement gouverne nos organisations, en partant de l’individu jusqu’aux plus hauts niveaux de l’entreprise humaine. Nous sommes engagés dans un changement « civilisationnel » profond et irréversible qui exige de nous, de repenser nos modèles à la lumière des nouveaux paradigmes, pour autant qu’ils aient été identifiés.

 

Le Gouvernail Esthétique, à la rencontre de l’art du raisonnement intelligent et de l’Art du «senti», définit le modèle de développement de tout système humain et intervient au coeur de tout système auto-organisé, vivant. Pour aborder ce sujet il nous faut passer du raisonné au résonné, de la raison au ressenti. Du raisonnement à la résonnance il n’y a qu’un petit pas, qu’un petit saut quantique qui nous transporte du «hard au soft », de l’intelligible au sensible, du tangible à l’intangible. En explorant la notion d’esthétique nous discernons mieux quelle est sa place invisible mais déterminante dans nos jugements, nos choix, nos décisions et au- delà, de réaliser à quel point elle façonne notre destin, le nôtre et celui de nos organisations. Pourquoi choisit-on telle voiture de telle marque et de telle couleur, telle musique, tel peintre, telle cravate, tel compagnon ? De vivre là ? Qu’elle est cette énergie qui nous pousse à agir comme cela et pas autrement ? Quel est ce gouvernail intime qui préside aux destinées du système organisé que je suis ?

 

Le mot Gouvernail évoque l’idée de gouverner, de conduire avec un cap. Le mot Esthétique évoque l’idée d’harmonie, d’élégance, voire de beauté. Pour Baumgarten, chez les Grecs anciens, l’esthétique évoque l’idée de «l'harmonisation des différentes parties envers un tout», de l’alignement entre les noêta (les faits de raison, objet de la logique) et les aisthêta (les faits de sensibilité, objet du sensible). Il n’y a pas de noêta sans aisthêta, les deux sont indissociables comme les faces d’une même pièce. De leur équilibre dépend l’harmonie et la santé d’un système. Les noêta nourrissent notre gouvernail et les aisthêta lui donnent le sens, la signification en même temps que la direction.

 

De la même façon, pour les philosophes de l’Inde ancienne, l’esthétique évoque le point d’équilibre dynamique entre les inséparables flux Beta-Matière et Alpha-Esprit. C’est un point d’harmonisation et d’alignement de l’Être et du Faire. Curieusement, les études sur l’évolution des systèmes et leur entropie nous ramènent à des interprétations de la même veine. Pour Ruelle et Takens, deux scientifiques travaillant sur la théorie du chaos, au coeur de tout système vit un attracteur étrange, une paterne d’ordre au coeur du chaos, un objet d’une étonnante beauté, une forme simple et élégante autour de laquelle la vie du système s’organise en fractales harmonieuses à l’infini. Le gouvernail esthétique renferme l’intime conviction qui préside au choix. Aussi, pour que la décision soit bonne il faut être belle !

 

 En terme de développement organisationnel, là aussi, cet étrange attracteur est le gouvernail intime de l’évolution du système. Il est l’espace d’équilibre entre les flux Beta de l’opérationnel et les flux Alpha des opérateurs (les hommes). Le système est en difficulté quand il y a déséquilibre entre ces deux flux. Pour que le système donne la pleine mesure de sa performance, il lui faut l’intelligence de son environnement, c’est à dire la capacité de s’adapter avec succès à l’inconnu. Cette intelligence, fruit du mariage de la raison et du feeling, définit le niveau de maturité culturelle requise pour affronter les défis opérationnels d’un environnement en changement permanent et en interdépendance croissante. Le monde des affaires dirait : «Pas de Business Growth sans Maturité Growth». La maturité culturelle d’une organisation se définit en trois points essentiels : Une conscience vive de sa Raison d’être, des valeurs de cap alignées et incarnées, une vision noble désirable qui donne la direction. A quoi servirait un gouvernail qui n’aurait pas de cap ? D’après Sénèque « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ».

 

Le gouvernail esthétique est l’outil du sens, des sens et de l’essence. Il est à l’oeuvre dans chacun de nos choix, dans toutes les décisions qui façonnent notre existence. L’axe de ce gouvernail est notre éthique personnelle, notre rapport aux valeurs, nos croyances et nos mémoires. Le gouvernail esthétique est éthique ! L’ordre des lettres change mais le son reste doux à l’oreille attentive. Il met en résonance en chacun d’entre nous des mémoires profondes agréables à l’esprit.

 

Nous faudra-t-il ajouter le beau au bien pour faire du bon ? En son temps, un célèbre avionneur demandait à ses ingénieurs, avant même qu’ils n’ouvrent les cartons de leur nouveau projet d’avion, « est-t-il beau ? », et si la réponse était oui : « alors il volera ! ». Son gouvernail esthétique fonctionnait à plein.

 

 

Marc Fourcade

Human Intelligence Dynamics - Développement des hauts potentiels.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous